Randos et balades

Refuge Chardonnet

VALLéE CLARéE -  PARKING FONTCOUVERTE -  Dénivellé: 445 m -  Altitude maxi: 2308 m
retour accueil
recherche par mot-clé
contact
twitter
Randonnée Refuge Chardonnet
Belle randonnée en boucle, qui pour un dénivelé peu important, nous offre des paysages très variés de prairies fleuries et décors de montagne. A partir du parking du parking de Fontcouverte (1863m), prendre le sentier qui démarre dans le camping, et s'élève sur la gauche à travers la forêt. Après un peu de dénivelé, agémenté par les ancolies et les bleuets, nous arrivons aux chalets de Laraux, dans une clairière tapissée de magnifiques narcisses des poètes. Le sentier longe ensuite le ruisseau du Raisin, sous les crêtes du Queyrellin, avant d'aboutir dans un espace dégagé, au refuge du Chardonnet (2223m). Nous repassons ensuite de l'autre coté du ruisseau pour atteindre le lac presque asséché du Chardonnet (2215m): belle vue sur les crêtes du Raisin et la Dent du Diable (2869m). Nous reprenons ensuite le GR57 qui contourne le petit éperon rocheux, et nous amène au bord du petit lac du Chatelard, entouré de gazons fleuris de renoncules des montagnes. Au lieu de poursuivre tout droit vers le Col du Chardonnet, nous bifurquons très vite sur la droite, pour retrouver le ruisseau du Chardonnet. Le passage sur la rive gauche ayant été sportif, à cause du gros débit du ruisseau, nous poursuivons un peu au jugé sur une zone d'éboulis, avant de retrouver le sentier bien marqué, qui va nous ramener rapidement vers les chalets du Queyrellin, au travers de belles prairies pleines de narcisses. Les derniers lacets nous ramènent sur la route, puis sur le parking de départ près de Fontcouverte
Recherche randonnées - Saisie du mot-clé (chamois, veneon, ...)
  • MERCANTOUR
  • OISANS
  • ARIèGE
  • VANOISE
  • QUEYRAS
  • GIFFRE
  • MAURIENNE
  • PAYS CATALAN
  • VALLéE CLARéE
  • HAUTE UBAYE
  • VALLOUISE
  • VALGAUDEMAR
  • La marche implique un état d'esprit, une humilité heureuse devant le monde, une indifférence à la technique et aux moyens modernes de déplacement ou, du moins, un sens de la relativité des choses... David Lebreton - Eloge de la marche