Randos et balades

Col de Fenestre

MERCANTOUR -  MADONE DE FENESTRE -  Dénivellé: 571 m -  Altitude maxi: 2474 m
retour accueil
recherche par mot-clé
contact
twitter
Randonnée Col de Fenestre
Départ du Refuge de la Madone (1903m) pour un circuit en boucle. Dès le premier pas, s'arrêter pour admirer le splendide cirque naturel qui nous est offert avec en toile de fond les nombreux sommets, et notamment la Cime du Gélas. Au dessus du refuge, prendre le sentier large et facile, utilisé par les pélerins lors de leurs visites à la Madone, et qui nous mène sans fatigue jusqu'au lac de Fenestre. Poursuivre la montée jusqu'au col de Fenestre, qui marque la frontière avec l'Italie, et qui met la vallée de Vésubie en communication avec la plaine du Pô. Les blockhaus rencontrés avant le col sont l'oeuvre (si l'on peut dire!) de Mussolini, qui les avait fait construire par des prisonniers. Coté italien, un abri en béton sert à la fois de refuge et de garde-manger aux nombreux bouquetins présents: le salpêtre présent sur les murs faisant apparemment le régal de ces braves quadrupèdes! Pour le retour, nous avons pris le chemin sur la droite pour passer par le Pas de Ladres, d'où l'on a une vue splendide sur le lac de Trécolpas. Tout au long de la descente, nous avons été accompagné (mais de loin) par une colonie de chamois et leurs petits: sans doute la nurserie du coin. Lors du retour au refuge, il faut prendre le temps de longer un peu le torrent jusqu'à atteindre une petite cascade: juste pour le plaisir des yeux!
La Madone de Fenestre:  Le Sanctuaire de la Madone de Fenestre A l'origine il se pourrait qu'il fut un temple romain. Reconstruit par les Bénédictins en 887 sous le nom de Notre-Dame de Grâces. Détruit au X ème siècle par les Sarrasins. Selon la légende la Vierge apparut alors. Les Templiers le reconstruisirent au XIII ème siècle en même temps qu'ils édifièrent un hôpital. Aprés la disparition des Templiers, il dépendit de la Cathédrale de Nice (1307). Dés 1388 il devint refuge des voyageurs car le col était le meilleur passage entre Nice et le Piémont. En 1456, l'hospice de fenestre fut détruit par un incendie. Sous la révolution (1792) le sanctuaire fut pillé et incendié (1793). Les Saint Martinois le reconstruisirent mais comme à cette époque le culte était interdit la statue de N-D de Fenestre fut cachée. Le sanctuaire devient français en 1947 avec le traité de Paris
Recherche randonnées - Saisie du mot-clé (chamois, veneon, ...)
  • MERCANTOUR
  • OISANS
  • ARIèGE
  • VANOISE
  • QUEYRAS
  • GIFFRE
  • MAURIENNE
  • PAYS CATALAN
  • VALLéE CLARéE
  • HAUTE UBAYE
  • VALLOUISE
  • VALGAUDEMAR
  • le chemin est un appel à la lenteur et non à la vitesse, à la rêverie et non à la vigilance, à la flânerie et non à l’utilité d’un parcours à accomplir, il procure la confiance et non à la menace... David Le Breton - Eloge des chemins et de la lenteur